Notre collection est en cours de floraison.
Nous vous invitons à revenir prochainement pour (re)découvrir ces jolies fleurs de saison. En attendant, nous vous invitons à découvrir toutes nos fleurs actuellement disponibles :

Ces produits pourraient vous intéresser


La légende de L’Amaryllis


« Amaryllis » possède une étymologie grecque qui signifie « étinceler » ou « rayonner ». Pour les botanistes, l’Amaryllis est aussi connue sous le nom d’origine de « Hippeastrum » qui est un genre botanique qui ne contient pas moins de 80 espèces de plantes à bulbes. Le nom d’origine signifie « étoile du chevalier » du grec Hippo qui signifie cheval et aster qui signifie l’étoile. Le nom a été choisi par le botaniste William Herbert en 1837 ou la ressemblance de la fleur ouverte se rapproche à celle d’une étoile. L’amaryllis possède une histoire atypique qui remonterait à l’époque de la mythologie grecque selon le poème de Virgile. Amaryllis était une jeune bergère qui aimait un homme considéré comme inaccessible et qui ne l’aimait pas en retour. Altéo était un berger d’une beauté incroyable qui n’avait de passion que pour les fleurs. Amaryllis, dévastée par un amour à sens unique alla consulter un oracle qui lui conseilla de se percer le cœur d’une flèche en or tous les jours pendant plus de 30 jours sur le pas de la porte d’Altéo. Altéo n’y prêta guère attention jusqu’au 29ème jour où il ouvrit la porte de sa demeure. Il découvre alors que les gouttes de sang du cœur d’Amaryllis tombées sur le sol, ont donné naissance à une fleur aussi majestueuse que l’amour de la jeune femme envers Altéo. C’est ainsi que la fleur pris le nom d’Amaryllis en référence à la détermination issue d’une passion dévorante. C’est d’ailleurs le botaniste Carl Linné qui donna officiellement le nom à l’amaryllis en clin d’œil au poème de Virgile en 1733.


L’origine de la fleur trompette


L’Amaryllis est une fleur qui provient d’Amérique centrale et Amérique du sud. Commercialisée en Europe par les hollandais en 1800, ils en deviennent alors les principaux cultivateurs. Après avoir multiplié les essais et développé des espèces d’Amaryllis hybrides autour du 18ème siècle, les hollandais exportèrent la fleur jusqu’au pays des dollars, les Etats-Unis. Aujourd’hui l’Amaryllis est produite partout dans le monde, bien que ses premières exploitations se trouvaient en Afrique du sud et en Hollande.


Amaryllis, fleur d’hiver


L’Amaryllis est une fleur digne et fière. Ses diverses couleurs allant du blanc au rouge jusqu’au violet ainsi que ses différentes variétés, font d’elle une fleur atypique par excellence. Alors que beaucoup de fleurs prennent du repos en hiver, l’Amaryllis elle n’en fait qu’à sa tête et sort de terre autour du mois de décembre. Sa floraison s’étend généralement jusqu’au moi de mai. Une fois fleuri, il peut être compliqué de faire fleurir de nouveau le bulbe de l’Amaryllis, mais quelques précautions d’usage vous permettront d’y remédier. Sa floraison d’hiver fait d’elle une fleur idéale pour les compositions ou les bouquets des fêtes de fin d’année. Rayon de soleil de nos intérieurs, l’Amaryllis vous fera oublier les températures glaciales, le temps maussade et les courtes journées.


Les variétés de l’Amaryllis


La plus connue des Amaryllis est sans doute le « Red Lion ». D’un rouge ardent presque parfait, sans irrégularité, le Red Lion vit de sa tradition qui fait de cette fleur un grand classique. C’est l’une des variétés les plus accessibles, ses bulbes sont en vente dans les magasins spécialisés, d’octobre à février. Bien que l’Amaryllis rouge pourrait se suffire à elle-même, de nombreuses autres variétés existent, plus impressionnantes les unes que les autres, pour le plus grand bonheur des amateurs de fleurs. Allons faire un petit tour des différentes Amaryllis.
L’amaryllis Papilio se trouve bien loin du traditionnel Red Lion. Ses couleurs vertes et striés de bordeaux et violet font d’elle une variété atypique. L’amaryllis Susan est l’une des plus classique de l’espèce. Composée essentiellement de teintes roses, elle saura vous séduire pour son côté délicat de grande dame. Les Amaryllis blanches comme « Mont Blanc » sont d’une pureté inégalable. Elles rappellent la tendre couleur de la neige. Seules ou accompagnées d’amaryllis rouges, elles donneront un goût tropical à votre intérieur.


A quel moment offrir l’Amaryllis


L’amaryllis est-elle orgueilleuse ? Si tant bien est qu’elle le soit, l’Amaryllis est avant tout synonyme de poésie, de beauté, de sensualité et d’élégance. Si vous souhaitez offrir une Amaryllis en pot ou en bouquet, prenez bien soin de choisir un bulbe en bon état, assez imposant, qui garantira une floraison importante de hampes et de fleurs.
L’amaryllis s’offre généralement en hiver au vu de sa floraison, mais son message est essentiellement amoureux ou passionnel. En liaison avec sa légende, cette fleur aussi majestueuse qu’une reine ne passe pas par 4 chemins. C’est bien simple, elle ne se fera pas attendre…au risque de la perdre, la patience est loin d’être une de ses qualités. Autant vous dire que la personne a qui vous offrez ces fleurs, se devra de comprendre le message subliminal assez rapidement !


Planter et entretenir l’Amaryllis


L’amaryllis possède la particularité de se fondre dans un jardin ou de s’épanouir dans une maison. En fonction de sa destination et de sa variété, ses bulbes ne se planteront pas à la même saison. Pour l’amaryllis belladona, plante rustique d’extérieur, sa période de floraison est autour du mois d’août et se plante durant l’automne, sa culture est facile et elles supportent les hivers légers. Elle nécessite un endroit ensoleillé ainsi qu’un arrosage régulier. Pour l’amaryllis d’intérieur, dit l’amaryllis non rustique, elle se plante autour du mois de décembre et fleurit de décembre à avril. L’amaryllis nécessite un arrosage régulier et une exposition à la lumière. C’est sans nul doute la variété la plus connue. Pour l’entretien et afin d’éviter des problèmes de moisissure, ne pas oublier de couper les fleurs fanées et de laisser la plante se reposer en fin de floraison afin de lui assurer une nouvelle végétation pour l’année d’après. Dès que la période de repos est terminée, vous pouvez rempoter votre bulbe et procéder de nouveau à l’arrosage régulier et l’intégration d’un engrais pauvre en azote afin de prévenir de la moisissure que pourrait engendrer ce dernier. Vous pourrez alors profiter de votre Amaryllis la saison d’après.