Quand et où a eu lieu la toute première fête des mères ? Qui l’a fêtée ?

La question que l’on pourrait tous se poser si nous y réfléchissions quelques minutes, c’est : mais depuis quand fête-t-on les mamans ? Parce que cela nous paraît être entré dans les habitudes mais cela a bien pris forme quelque part à une époque particulière, dans un contexte particulier ? Comme vous devez sécher sur la réponse tout autant que nous, nous allons donc creuser ensemble le sujet et apprendre à vos côtés qui, quand et où la Fête des mères que nous aimons tant fêter a vu le jour ! 

Quand, où et avec qui la Fête des mères a-t-elle vu le jour ?

Les toutes premières traces de festivités en l’honneur des mères pourraient datées de la mythologie dans la Grèce antique lors des cérémonies du printemps en l'honneur de Rhéa, la mère des Dieux tels que le grand et puissant Zeus. Le printemps est décidément la période favorite de l’époque puisque les romains célébraient les matrones le 1er mars lors de leurs fêtes religieuses. A l’époque antique, le mois de mars qui accueillait et accueille toujours le printemps, symbolisait le mois de la fertilité.
On peut ensuite imaginer que les premiers chrétiens vénérant la Vierge Marie célébraient également la maternité, mais les historiens ne l’ont pas réellement prouvé ! 
Par contre, dès le 15ème siècle, les Anglais ont instauré le très suivi “Mothering Sunday” qui tombait au début du carême tout d’abord puis le 4ème dimanche de cette même festivité. Ils étaient parmi les tous premiers à officialiser cette Fête !
En France, à la fin du 19ème siècle, les mouvements populistes et nationalistes alertent sur la baisse alarmante de la natalité dans le pays et font, tant bien que mal, remonter la nécessité au gouvernement de valoriser la parentalité, à l’époque notamment pour valoriser les familles nombreuses. Puis c’est Emile Zola en 1896 qui publie un plaidoyer dans Le Figaro pour exposer ses thèses natalistes et apporte son soutien au mouvement. 

Au 20ème siècle, vers une version plus officielle !

Mais, toujours en France, c’est le 10 juin 1906 que dans un petit village en Isère, appelé Artas, que la première véritable forme de “Fête des mères” a été célébrée. Deux mamans d’une famille (très) nombreuse ont reçu la distinction de “Haut mérite maternel”. Ce village se revendique comme étant le berceau de la Fête des mères ! 
Puis le “Mother’s day” se répand aux Etats-Unis tout d’abord en 1908 et après la seconde mondiale au Royaume-Uni, ainsi que dans d’autres pays tels que la Belgique, l’Italie, la Turquie, le Danemark… Après la guerre, en France, c’est la ville de Lyon qui fête les mères pour la première fois en hommage à celles qui ont perdu leurs époux au combat. 
Cette journée des mères est officialisée par le gouvernement français le 20 avril 1926, et sa version définitive que nous connaissons aujourd’hui, pour son appellation et pour sa date établie, ne sera formalisée que par le biais d’une loi le 24 mai 1950, après la seconde guerre mondiale. 
Une très belle évolution pour cette jolie fête qui a finalement des origines très anciennes et qui a pris plusieurs formes au fil des siècles et des pays.
Publication le : 14 Mai 2020
Retour au BlogRetour à "Les fêtes à fleurs"
Conseils & entretien

Retrouvez tous nos conseils et astuces pour entretenir au mieux nos bouquets et plantes

Consulter la page

Découvrir, s'inspirer, s'émerveiller sur l'instagram de

Instagram