Les végétaux, les nouveaux purificateurs d'intérieur

La mention « plante dépolluante » fleurit de plus en plus dans les jardineries. Si le concept est nouveau, il est en revanche bien réel. On les connaissait comme déco d'intérieure, elles deviennent maintenant assainisseur d'air. Pourtant toutes les plantes ne remplissent pas cette fonction et certains végétaux sont plus gourmands que d'autres pour absorber les produits chimiques invisibles qui polluent l'air de nos maisons. Tour d'horizon des plantes purifiantes à adopter d'urgence !

Les plantes dépolluantes : comment ça marche ?

En fait, il n'y a rien de vraiment nouveau dans le fonctionnement des plantes. Comme vous le savez, elles absorbent le gaz carbonique et recrachent de l'oxygène. La particularité de ces plantes dépolluantes repose non pas sur leur mode de fonctionnement, mais sur les gaz qu'elles aiment absorber. Eh oui, cela peut paraitre paradoxal, mais les gaz toxiques pour l'homme sont les plats préférés de certains végétaux. Et ce ne sont pas les moindres qu'elles adorent le plus.

Au menu de ces plantes dépolluantes, vous trouverez le formol présent dans la plupart des emballages, le monoxyde de carbone ou encore le formaldéhyde qui provient de la fumée de tabac. Il est raisonnablement admis qu'une plante pour 10 m² suffit pour l'assainissement de l'air. Vous pouvez donc en placer dans toutes les pièces de la maison et respirer un air plus sain partout à l'intérieur. Par contre, attention au choix du végétal que vous souhaitez installer dans votre maison. En effet, certaines plantes absorbent effectivement le gaz carbonique et recrachent du CO2 à la lumière du jour, mais enclenchent le processus inverse dans la nuit. Il faut donc penser à aérer la pièce le matin.

Les plantes dépolluantes, lesquelles choisir et pourquoi ?

Au palmarès des plantes les plus appréciées pour assainir l'atmosphère, vous trouverez le chlorophytum. Cette plante aux longues feuilles vertes présentant un trait central plus clair se présente comme une touffe de cheveux hirsutes. Et pourtant, c'est elle qui dépollue le mieux votre maison. Elle est vorace en monoxyde de carbone et en formaldéhyde. Si vous êtes fumeur, il n'y a donc pas à hésiter. Dans la même lignée, vous pouvez aussi préférer le ficus. Ses larges feuilles marbrées sauront vous séduire tout en assurant un air dégagé de toute pollution.

Dans la famille des végétaux assainisseurs d'air, vous trouverez aussi le dieffenbachia. C'est une jolie plante qui est très ancienne. Vous l'avez certainement déjà aperçue chez votre grand-mère. Vous pouvez alors opter pour une plante au look plus jeune comme le spatiphyllum arborant une fleur blanche aux lignes épurées. Enfin, d'autres végétaux peuvent vous convenir comme l'aglycone, le faux papyrus, le dracæna, ou encore le clivia. Vous pouvez aussi faire un mélange en plaçant une espèce différente dans chaque pièce.

Les végétaux en pot, la solution purifiante à surveiller

Il faudra tout de même faire attention à ne pas transformer votre intérieure en serre tropicale. En effet, les plantes en pot ont tendance à avoir de la moisissure sur le dessus de la terre. Or, comme chacun le sait, la moisissure n'est pas bonne pour les allergies. Donc, veillez à ce que votre plante respire et vous aussi !

Envie d'offrir une jolie plante à l'un de vos proches ? Découvrez notre collection ici > plantes et jardins.

Publication le : 27 Août 2019
Retour au BlogRetour à "La déco"
Conseils & entretien

Retrouvez tous nos conseils et astuces pour entretenir au mieux nos bouquets et plantes

Consulter la page

Découvrir, s'inspirer, s'émerveiller sur l'instagram de

Instagram