Quand faire sécher du muguet ?

Qui ne voudra pas prolonger le bonheur de ses brins de muguet élégants et délicats ? Il y a plusieurs manières de les “transformer” en les faisant sécher. 

Méthodes pour conserver son muguet

Il existe trois méthodes distinctes pour conserver ses fleurs : le séchage en plein air, par pression ou via un composé chimique tel que la glycérine. 
Pour le séchage en plein air, il vous suffit de retirer les feuilles abîmées ou que vous ne souhaitez pas conserver puis d’attacher ensemble avec de la ficelle les tiges. Vous n’avez plus qu’à les suspendre à l’envers dans un endroit à la fois chaud, sombre, sec et aéré ! Après cela, il faut tout simplement s’armer de patience car cela peut prendre plusieurs semaines selon le taux d’humidité contenu dans vos fleurs. Outre le muguet, cette technique s’applique à bon nombre de fleurs, notamment hortensias, gypsophiles, roses, lavande… laissez place à vos envies !

Le séchage du muguet

Le séchage par pression, nous l’avons tous un jour croisé en ouvrant un vieux livre de nos grands parents, une vieille encyclopédie… qui n’a jamais glissé une jolie fleur rappelant un bon souvenir, un moment agréable, dans les pages d’un livre ? Cette technique est d’ailleurs à la base des légendaires herbiers. Vous aurez certainement que ce type de conservation fonctionne très bien mais va aussi fragiliser la fleur. Pour réaliser ce mode de séchage, découpez soigneusement plusieurs feuilles de papier journal ou du papier absorbant, et glissez la fleur délicatement, de la façon dont vous aimeriez qu’elle prenne forme. Puis recouvrez le tout d’un objet très lourd pour exercer la pression, ou glissez le tout dans un gros livre, au milieu des pages ! Selon la taille et l’humidité des fleurs, le processus peut prendre de longues semaines, soyez patient !
La troisième solution, un peu plus technique avec la glycérine à manier est aussi la façon la plus belle de conserver son muguet. Le procédé chimique veut que la glycérine (mélangée à de l’eau) va remplacer, dans le brin et dans le feuillage, la sève. Cela va lui permettre de conserver durablement sa souplesse ! Pour réaliser cette opération, voici quelques conseils : mélanger deux doses d’eau pour une dose de glycérine, puis immerger la tige de la fleur encore fraîche dans la mixture. Si vous utilisez de l’eau chaude, vous obtiendrez un meilleur mélange des matières et une forte accélération de l’absorption du sérum par votre muguet. Pour vous assurer que votre préparation ait bien atteint le brin jusqu’aux extrémités, l’idéal est de laisser mariner pendant environ 3 semaines.
Publication le : 14 Mai 2020
Retour au BlogRetour à "Entretien et conseils"
Conseils & entretien

Retrouvez tous nos conseils et astuces pour entretenir au mieux nos bouquets et plantes

Consulter la page

Découvrir, s'inspirer, s'émerveiller sur l'instagram de

Instagram