Pour le 1er novembre, sortez des sentiers battus !

La Toussaint se fête normalement le 2 novembre, jour de tous les défunts. Cependant, le calendrier mettant le 1er novembre en jour férié, il est de tradition de fleurir les tombes des disparus ce jour-là. Et pour honorer les morts, la plante habituellement choisie est le chrysanthème. Pourtant, d'autres variétés de fleurs peuvent tout aussi bien venir embellir les sépultures le jour dit. Tour d'horizon des plantes et fleurs à choisir sans modération.

Pourquoi le chrysanthème est la fleur de la Toussaint ?

Fleur d'automne, le chrysanthème dispose de tous les atouts pour se retrouver sur les tombes et les fleurir pendant longtemps. En effet, cette fleur a la particularité d'avoir une floraison tardive. Le jour de la Toussaint, ce sont donc de belles touffes colorées qui sont présentes sur les devantures des fleuristes. De plus, elle résiste particulièrement bien au gel modéré. Demandant peu d'entretien, elle tient longtemps en arborant toujours de belles corolles.

Le chrysanthème est choisi par près des deux tiers des personnes pour orner les sépultures. Généreuse et touffue, elle présente bien pour un prix très modique. Elle se décline en différentes couleurs assez gaies comme le jaune, le violet ou encore le mordoré. On comprend alors mieux pourquoi le chrysanthème est la fleur de la Toussaint. Cependant, elle n'est pas la seule à savoir affronter le froid et à durer sur les tombes de nos aïeux.

Les alternatives au chrysanthème

Pour changer un peu du traditionnel chrysanthème, vous allez pouvoir piocher dans d'autres fleurs. À commencer par le cyclamen. Cette plante aux pétales larges et fièrement dressés peut résister jusqu'à – 10 degrés. Comme sa consœur, c'est une fleur d'automne à floraison tardive. Le cyclamen se décline dans les teintes de roses du fuchsia au plus clair apportant un peu de gaieté et beaucoup de tendresse. Vous pouvez également le trouver en blanc, symbole de pureté.

Sinon, vous pouvez opter pour la bruyère, fleurissant d'octobre à mai, mais peu résistante au vent. Elle craint les régions sèches. Pourtant, elle s'épanouit sans demander beaucoup d'entretien et embellit la tombe pour longtemps. Moins connu, mais tout aussi joli, vous pouvez aussi préférer le gaura. Il arbore de belles fleurs roses et banches et défit le gel jusqu'à – 6 degrés. Sinon, vous pouvez aussi en profiter pour découvrir le plumbago. Il vous apportera une note de bleue qui peut changer un peu des couleurs traditionnelles. En plus, il affronte sans sourciller le gel prolongé ce qui fait qu'il est parfait pour les régions du Sud de la France.

Le 1er novembre aux couleurs de Noël

Si vous souhaitez vraiment vous démarquer, vous pouvez choisir de fleurir la tombe avec des hellébores. Vous ne connaissez pas ce nom, mais pourtant vous avez déjà vu cette plante à coup sûr. Vous connaissez sans doute ces fleurs particulières sous le nom de rose de Noël. D'ailleurs elles fleurissent pour la fin de l'année. Ses belles fleurs sont dans les teintes pourpres et violettes. Rare fleur s'épanouissant en hiver, elle fleurit même sous la neige.

Publication le : 27 Août 2019
Retour au BlogRetour à "Les fêtes à fleurs"
Conseils & entretien

Retrouvez tous nos conseils et astuces pour entretenir au mieux nos bouquets et plantes

Consulter la page

Découvrir, s'inspirer, s'émerveiller sur l'instagram de

Instagram